Aller au contenu principal

D.U. Biostatistique et Méthode en Santé Publique 2023-2024

OBJECTIFS DE LA FORMATION

L’objectif de cette formation est de permettre aux étudiant·e·s d’évaluer leur appétence pour le domaine de la santé publique, et de faire acquérir un corpus de connaissances et de compétences obligatoires en biostatistique, recherche clinique et épidémiologie. Elle doit conduire à la maitrise des méthodes quantitatives de base nécessaires en recherches biomédicales.

PUBLICS CONCERNÉS

Cette formation s’adresse à des candidat·e·s de niveau bac+2 ou plus, souhaitant se former dans le domaine de la santé publique et acquérir des compétences en biostatistique, épidémiologie et recherche clinique. Elle est également recommandée pour les candidat·e·s déjà titulaires d’un master dans une autre discipline et souhaitant préparer un master 2 de Santé Publique.

DUREE ET DATES

Début de la formation : Octobre 
Fin de la formation : Juin
Enseignement théorique : 100 heures

PROGRAMME

Les modules du DU font partie des unités d’enseignement du master 1 Méthodes en Santé Publique de l’université Paris Saclay avec enseignement et modalités de validation en commun. Chacun des modules peut être suivi sur place, à la faculté de médecine au Kremlin-Bicêtre, ou en autonomie à partir des documents disponibles en ligne. Pour les étudiants n’assistant pas aux cours tout au long de l’année, une ou deux journées de révision sont organisées pour certains modules en présentiel à la faculté de médecine. Ces journées sont l’occasion d’avoir un contact direct avec les enseignants, de revoir les principaux points du cours, de refaire les exercices difficiles ou typiques, et de répondre aux questions des étudiants. Elles sont planifiées à l’avance pour permettre aux étudiants de s’organiser. Toutes les dates pour l’année à venir sont indiquées dans l’agenda en ligne (ces dates sont encore à confirmer pour l’année universitaire 2024-2025).

Le contenu de chaque module est détaillé dans la brochure.

  • Probabilités et statistiques : l’objectif de ce module est la maîtrise des méthodes statistiques utilisées dans les sciences de la vie en insistant notamment sur le formalisme à la base de ces méthodes qui permet de comprendre leurs cadres d’application et leurs limites. Ce module comprend des cours de probabilités et détaille les fondements des méthodes statistiques présentées. Elle ne nécessite pas de pré-requis mathématiques particuliers.
  • Biostatistique : l'objectif de ce module est de montrer comment les méthodes statistiques permettent de prendre en compte la variabilité qui est indissociablement liée aux sciences de la vie pour mettre en évidence l’existence de lois biologiques générales. L’enseignement est conçu de façon à donner les principes des méthodes statistiques de base utilisées en santé publique sans entrer dans trop de détails mathématiques. L’accent est mis sur la façon d’utiliser les statistiques pour répondre à des questions pratiques (étude de l’efficacité d’un traitement, ou recherche des facteurs de risque ...) et sur l’interprétation pratique des résultats des tests, notamment en termes de causalité.
  • Modélisation : ce module reprend en grande partie les bases probabilistes exposées dans le module de probabilités et statistiques. Son objectif est d’améliorer la compréhension des bases théoriques menant à la construction d’un modèle de régression linéaire, d’un test et d’un intervalle de confiance.
  • Epidémiologie quantitative : l’objectif de ce module est d’apporter une connaissance élargie et un début de maîtrise des concepts et méthodes nécessaires à la conception du protocole, à l’analyse statistique des données et à l’interprétation des résultats des enquêtes épidémiologiques, qu’elles soient descriptives, étiologiques ou évaluatives. Ce cours cible de manière plus détaillée la méthodologie des enquêtes à visée étiologique. Il s’adresse aux personnes qui ont à concevoir, mettre en œuvre ou analyser ce type d’enquête.
  • Recherche clinique : l’objectif de ce module est de donner les bases nécessaires pour pouvoir planifier, conduire et analyser des essais thérapeutiques comparatifs, des études pronostiques ou diagnostiques. Il s’agit donc d’appliquer la logique et les concepts de l’épidémiologie quantitative et de la biostatistique au contexte de la recherche clinique.

Deux à quatre modules peuvent être choisis au moment de l'inscription en DU. D'autres modules que ceux listés ci-dessus  peuvent être choisis (en plus des deux obligatoires - voir "conditions de validation du diplôme") et sont listés dans la brochure.

Six séances d’initiation au logiciel R sont également proposées pour les étudiant·e·s du DU, en commun avec les étudiant·e·s du M1 Méthodes en santé publique.

COUT DE LA FORMATION

Pour 2023-2024 : 

Droits universitaires de 3ème cycle
380€ (ou 253€ si déjà inscrit à Paris-Saclay pour l'année universitaire en cours)
+ Frais de formation (voir brochure)

CONDITIONS DE VALIDATION DU DIPLOME

Pour être déclaré reçu au Diplôme d'Université « Biostatistique et Méthodes en santé publique », le candidat doit obtenir une note égale ou supérieure à 10/20 au module de biostatistique (à choisir entre « Probabilités et statistiques » et « Biostatistique ») et une note égale ou supérieure à 10/20 à au moins un des autres modules choisis lors de l’inscription parmi Modélisation, Epidémiologie quantitative, et Recherche clinique. Aucune compensation n’est possible entre les modules. Toute note égale ou supérieure à 10/20 est conservée définitivement.

Les examens ont lieu à la faculté de médecine de l’Université Paris Saclay située au Kremlin-Bicêtre.

RESPONSABLE
Julie BOUCQUEMONT

SECRETARIAT PEDAGOGIQUE
Mail : 
du-ssv-sp.medecine@universite-paris-saclay.fr

Les candidatures sont ouvertes du 15 juin 2024 au 5 septembre 2024.
Les documents sont à envoyer par mail au secrétariat pédagogique :
CV actualisé + lettre de motivation + copie du diplôme ou de tout justificatif permettant l’accès à la formation + fiche de candidature (disponible dans la brochure)